Miss
Aniela

Royaume-Uni
Close
Parcours: 
2005-2008 : (Joint Hons) Anglais et Media, Université du Sussex, Angleterre
Distinction(s): 
2021 : Aesthetica Art Prize, sélectionnée parmi 125 artistes pour une publication dans Anthology Future Now
2020 : Photographe de l'année, ND Awards, pour Birth Undisturbed
2020 : Sélection officielle, Aesthetica Short Film Festival
2019 : Portrait of Humanity, British Journal of Photography
2018 : Gagnante, 12th Julia Margaret Cameron Award
2018 : Finaliste, Mother Art Prize
2018 : Premier Prix, Catégorie des Nus, Chromatic Awards
2018 : Nommée pour le RPS Hundred Heroines
2018 : Trois mentions honorables (Beaux-arts, Effets spéciaux, Publicité/Conceptuelle) pour le IPA Lucie Awards
2018 : Finaliste, Kuala Lumpur Prize
2018 : Finaliste, Hopper Prize
2018 : Mention honorable pour 'Surreal Fashion', Prix de la Photographie
2017 : Mention honorable pour 'Bloom Face' (Beaux-arts), Photographe internationale de l'année
2017 : Sélectionnée pour le Young Master' Art Prize Tour
2010 : Sélectionnée pour l'exposition personnelle et mensuelle de Photo-Space, curation par Alternative Arts London
Exposition(s): 
2020 : 'Her Story : Contemporary Female Artists Worldwide', Hamptons Virtual Art Fair, Gilroy, Etats-Unis
2020 : Hamptons Virtual Art Fair, Galerie 1202, Gilroy, Etats-unis
2020 : Photo LA, Foire virtuelle, Galerie Camp, Milan, Italie
2020 : Photo LA Art Fair, Galerie 1202, Gilroy, Etat-Unis
2020 : Behind the Lens of a Captured Ideal, The Directed Art Modern, Miami, Etats-Unis
2019 : La Compose, Le Raffine, Rencontre Le Sauvage, The Directed Art Modern, Miami, Etats-Unis
2019 : Sauvage et Beau, The Directed Art Modern, Miami, Etats-Unis
2019 : Organ Vida International Photography Festival, Zagreb, Croatie
2019 : Lagos Photo Festival, Lagos, Nigeria
2019 : Centre national de la Photographie à Ballarat, Victoria, Australie
2019 - 2020 : Participation à PhotoNOLA Festival, Louisiana State Museum, Nouvelle-Orléans, Etats-Unis
2019 : Exposition personnelle, Julia Margaret Cameron Award Winner, Barcelone, Espagne
2019 : Exposition collective, Mother Art Prize, Londres, Angleterre
2018 : Whitebox Galerie, Kuala Lumpur Portrait Prize, Malaisie
2018 : Us Bright Young Things, The Directed Art Modern, Miami, Etats-Unis
2018 : Exposition en duo avec Adam Martinakis, Timeless Tales, CultureInside Gallery, Luxembourg
2018 : Faces Series, The Directed Art Modern, Palm Beach, Etats-Unis
2017 : Acquisition de 'Coalshed Face' dans l'exposition permanente The Coal Shed, Londres, Angleterre
2017 : Surreal fashion, exposition permanente au Crillon, Paris, France
2017 : Exposition personnelle Twelve Women in Academia, Houses of Parliament, Angleterre
2016 - 2017 : Surreal Fashion, Prins Eugens Waldemarsudde Museum Stockholm, Suède
2016 : Exposition personnelle Twelve Women in Academia, University of Sussex, Attenborough Center for the Arts & Brighton Jubilee Library, Angleterre
2016 : Exposition permanente 'White Witch Awakening', Aynhoe Park UK, Angleterre
2014 : Surreal Fashion, Castle Fine Art, Londres, Angleterre
2014 : Exposition personnelle 'Surreal Fashion', Galerie Photosynthesis, Sofia, Bulgarie
2014 : Galerie Saatchi, Continental Shift
2012 : 101 Glimpses of Photo Vogue Italia, Corso Como, Milan, Italie
2012 : 'Women : Inspire & Enterprise', Hospital Club, Londres, Angleterre
2012 : Galerie Alexander Salazar, San Diego, Etats-Unis
2012 : Exposition personnelle 'Man-made Images', Irlande
2012 : San Francisco Fine Art Fair, Galerie JoAnne Artman
2012 : Affordable Art Fair New York, Galerie JoAnne Artman
2011 : Galerie JoAnne Artman LA
2010 : Art of Photography Show San Diego, Etats-Unis
2010 : Photolounge Truman Brewery, Londres, Angleterre
2010 : Exposition personnelle, Photo-Space, curation de Alternative Arts London
2010 : Exposition collective 'The Fishing Quarter', Brighton seafront
2009 : Galerie David Weinberg, Chicago, Etats-Unis
2009 : Buenos Aires Photo, Galerie Camara Oscura, Madrid, Espagne
2009 : Photo Miami, Galerie Camara Oscura, Madrid, Espagne
2009 : Estampa fair, Galerie Camara Oscura, Madrid, Espagne
2008 : Exposition personnelle 'Self Gazing', Impure Art Brighton & Apartment C, Londres, Angleterre
2007 : Exposition personnelle, North Laine Photography, Brighton, Angleterre
PUBLICATIONS
2011 : Creative Portrait Photography, Editions Ilex/Pixiq
2010 : 'Self Portrait Photography', Editions Ilex/Pixiq
2010 - 2017 : Telegraph Magazine, BBC World, RPS Heroines, The Guardian, The Daily Mail, Fahrenheit Mexico, Elle Thailand, Alarm Chicago, The Metro, The Sun, Plastik Magazine, Normal Magazine, Saatchi Art One to Watch
Miss
Aniela
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.
À propos: 

Le travail photographique de Miss Aniela (Leeds, Royaume Uni, 1986) est centré sur la figure féminine, contextualisée dans une mise en scène élaborée. L’artiste anglaise mélange dans ses photographies des éléments surréalistes à travers une habile manipulation numérique des images. 

Débuts dans la photographie avec des autoportraits surréalistes  

Tout commence avec l’ennui, la distraction et la curiosité. En 2006, alors qu’elle suit un cours Anglais et Médias à l’Université du Sussex, l’étudiante Natalie Dybisz commence à publier des photographies d’elle-même sur Flickr. Bien avant l’apogée des selfies, l’artiste cherche par ce moyen à exprimer sa créativité. Fascinée par l’immédiateté de la photographie numérique et les possibilités infinies de manipulation de l’image permettant d’altérer la réalité, elle publie ces photographies utilisant l’alter-ego Miss Aniela (ce dernier étant son deuxième prénom). 

Dans ces autoportraits ludiques et originaux, la jeune femme explore l’espace avec des poses irréelles et surréalistes ; sa figure est parfois dupliquée numériquement, lui permettant de « devenir quelqu’un d’autre, un soi supérieur, une multiplicité de ‘sois’ différents ». La série Self-Gazing, affinée au cours de plusieurs années d’expérimentation, attire l’attention d’un vaste public sur Flickr, de plus en plus enthousiaste quant à ce travail. L’invitation au Pro Photo Summit de Microsoft en 2008 lance Miss Aniela dans le monde de la photographie contemporaine et des expositions. 

Surreal Fashion : un univers onirique de décors, de féminité et de surréalisme

Malgré le succès, la photographe ressent bientôt les limitations de l’autoportrait et aspire à changer de sujet. Après la série Ecology, qui explore la relation entre les humains et la nature et comporte des références visuelles à la pollution, à la déforestation et à la géo-ingénierie, elle commence en 2011 un nouveau projet qu’elle développe pendant les sept années qui suivent : Surreal Fashion. La série est décrite comme une « fusion d’images traditionnelles et de motifs travaillés numériquement, entrelacés dans une composition surréelle ». 

Les images de Surreal Fashion se caractérisent par la présence de trois éléments essentiels : un lieu de tournage d’exception, un mannequin habillé avec des robes sophistiquées et des motifs que l’artiste retravaille en post-production suivant plusieurs sources d’inspiration. En ce qui concerne le lieu de tournage, Miss Aniela parcourt l’Europe et les Etats-Unis à la recherche d’endroits riches en histoire et décors : châteaux français, manoirs américains, demeures historiques anglaises constituent un cadre magnifique pour ses mannequins à la beauté séduisante. Les figures féminines portent des costumes élégants ou excentriques commandés à des stylistes et des créateurs de mode, loués à des théâtres ou encore personnalisés par l’artiste et son équipe. 

Après la sélection des photographies commence le travail créatif sur Photoshop. Miss Aniela rajoute et intègre à l’image des motifs (animaux, créatures mythologiques, paysages marins…) principalement issus de peintures anciennes, en recherchant une synergie entre le classique et le contemporain, la peinture et la photographie. Tout cela contribue à la création d’un monde visuel parfois opulent, parfois sublime, parfois bizarre, mais toujours porteur d’une atmosphère, d’une narration et d’une esthétique uniques. 

Miss Aniela : une artiste en développement et recherche constante 

« On ne peut pas créer quelque chose d’absolument vrai et original. Ce que nous pouvons faire, toutefois, c’est toujours questionner tout ce que nous créons, tout ce qui nous entoure et nous inspire, et apprécier la perfection d’être imparfaits » Miss Aniela 

Grâce à sa créativité l’artiste se renouvelle constamment d’un point de vue artistique, mais ses projets ne verraient pas le jour sans une capacité d’organisation, une détermination et un engagement hors pair. La série Surreal Fashion a demandé beaucoup d’efforts en termes de logistique, d’administration et de communication, afin de coordonner ce projet complexe et une équipe de spécialistes (stylistes, mannequins, coiffeurs, maquilleurs…). Son mari Matthew Lennard, avec lequel elle « vit et respire la photographie, réfléchissant sans cesse à des nouvelles idées » travaille en étroite collaboration avec elle. 

Même si sa curiosité inépuisable amène Miss Aniela à travailler sur des projets toujours différents des précédents, un fil rouge existe dans sa production : la figure de la femme. Sa dernière série, Birth Undisturbed, explore le thème de la maternité. Marquée par une tragédie personnelle (son premier fils étant mort-né à cause d’une maladie mortelle détectée au huitième mois de grossesse) et inspirée par la littérature sur ce thème, l’artiste aspire à une représentation innovante de l’accouchement, réaliste mais mise en scène de manière presque cinématographique. Dans un contexte d’accouchement actuel souvent très médicalisé et contrôlé, la série montre « le miracle, les émotions et la texture de l’accouchement » afin d’encourager les femmes enceintes à affronter ce moment sans peur, de façon ‘undisturbed’ (non perturbé, tranquille) comme le titre de la série le suggère, en suivant leurs instincts naturels et en faisant confiance à leur pouvoir de donner la vie.

La reconnaissance du monde de l’art et de la photographie 

En lui permettant de diffuser et de faire connaître ses premiers autoportraits, les réseaux sociaux ont accompagné le début de la carrière de Miss Aniela. Mais c’est avec la série Surreal Fashion qu’elle rencontre un succès international, et la reconnaissance du monde de l’art. Une exposition particulièrement importante dans son parcours est celle organisée au Musée d’art Waldemarsudde de Stockholm (Suède) en 2016. Saatchi Art la nomme deux fois, en 2010 et 2017, artiste « One to Watch », sélection dédiée aux talents émergents à suivre. Son travail est aussi retenu pour l’exposition « Continental Shift » à la Saatchi Gallery de Londres en 2014.

Sa série Twelve Women In Academia, dans laquelle la photographe contemporaine s’inspire des portraits de Rembrandt pour représenter et mettre en valeur le travail et la vie de douze académiciennes de l’Université du Sussex, est exposée à la House of Parliament (Palais de Westminster) en 2017. La série Birth Undisturbed lui vaut plusieurs prix : ND Awards Photographer of the Year 2020, 12th Julia Margaret Cameron Award 2018, finaliste au Mother Art Prize, Kuala Lumpur Portrait Prize et British Journal of Photography’s ‘Portrait of Humanity’ 2019. 

Miss Aniela expose aujourd’hui dans des galeries, foires et festivals partout dans le monde, et participe à de nombreuses conférences. Son travail est également présenté dans des médias de renom tels que Telegraph, BBC, NY Arts, Daily Mail, The Guardian et Vogue Italie. 

Remonter