Luca Marziale - Photographie contemporaine

Luca
Marziale
Royaume-Uni
né le: 
01 aoû 1991
Close

Parcours: 

2012 - Diplôme de Photographie (BFA) à École des Arts Visuels, New York City, NY

Exposition(s): 

2017 - “Low Contrast”, Vente aux enchères d’art, Amsterdam (Pays-Bas)
2017 - This ls Not A Curated Exhibition”, Galerie Ramo, Lugano (Suisse)
2016 - “Take Home a Nude” (Édition 25), New York Academy of Arts & Sotheby's, New York (États-Unis)
2016 - Galerie De Merkenwinkle, Amsterdam (Pays-Bas)
2016 - “CONTEXT”, New York (États-Unis)
2015 - Galerie Photofusion, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Moniker Art Fair, Londres (Royaume-Uni)
2015 -The Other Art Fair, Londres (Royaume-Uni)
2015 - SCOPE Basel Art Basel, TBD Projet Indépendant, Bâle (Suisse)
2014 - SCOPE Miami Art Basel, TBD Projet Indépendant, Miami (États-Unis)
2014 - Take Home a Nude, NYAA & Sotheby's, New York (États-Unis)
2012 - Mentors Show, Galerie SVA, New York (États-Unis)
2012 - Lieu Historique Nationale Franklin Delano Roosevelt, Hyde Park, New York (États-Unis)
2011 - Terrapanonica, Mokrin (Russie)
2008 - America, The American School, Lugano (Suisse)
RESIDENCES
2018 - Photo Camp, Mokrin House, Monkrin (Serbie)
2017 - London Creative Network, Londres (Royaume-Uni)
2017 - Photo Camp, Mokrin House (Serbie)
2017 - Mountainside Northstar, Tahoe (États-Unis)
2016 - Photo Camp, Mokrin House, Mokrin (Serbie)
2016 - Photofusion, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Photo Camp, Mokrin House, Mokrin (Serbie)
PUBLICATIONS
2018 - House and Garden, Londres (Royaume-Uni)
2018 - Visual Arts Journal, New York (États-Unis)
2018 - Architectural Digest, New York (États-Unis)
2018 - Artstar, New York (États-Unis)
2017 - Artstar, New York (États-Unis)
2017 - Mountainside, Magazine Northstar, Tahoe (États-Unis)
2017 - New Scientist, Londres (Royaume-Uni)
2017 - Tahoe Quarterly, Tahoe (États-Unis)
2017 - Magnetic Magazine, Lisbon (Portugal)
2017 - Mountainside Northstar Magazine, Tahoe (États-Unis)
2016 - MSDS Online, Londres (Royaume-Uni)
2016 - The Guardian, Londres (Royaume-Uni)
2016 - Mokrin House, Resident of the week, Mokrin (Serbie)
2016 - The Stage, Ecosse (Royaume-Uni)
2016 - Design Insider, Londres (Royaume-Uni)
2016 - Varoom Magazine, (Couverture) No. 32, Londres (Royaume-Uni)
2016 - F-Stop Magazine No. 75, En ligne
2016 - The Art Newspaper, No. 276 Londres (Royaume-Uni)
2016 - Landscape Photography Magazine, En ligne
2015 - Hasselblad, Our World Story, Göteborg (Suède)
2015 - Positive Magazine, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Inhabitat, California (États-Unis)
2015 - London Independent Photography Magazine, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Artistics, Paris (France)
2015 - The Telegraph, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Vice (Pays-Bas)
2015 - Chrisite's, Frieze Little Black Book, Londres (Royaume-Uni)
2015 - New Scientist, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Designboom, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Abandon Normal Devices, Forêt Grizedale (Royaume-Uni)
2015 - W.l.R.E.D, Londres (Royaume-Uni)
2015 - Introspective Magazine, Thoroughly Modern Miami, Florida (États-Unis)
2015 - LS:N Global, Londres (Royaume-Uni)
2014 - Cabin Porn, Cabins on the coast (Islande)
2014 - Martin Brudnizki Design Studio, Londres (Royaume-Uni)
2012 - New York Times, New York (États-Unis)
2011 - Petka, Photo Terrapanonica, Mokrin (Serbie)
2011 - Wall Street Journal, New York (États-Unis)
2009 - Magazine Podroze Travel, Venice (Italie)
2009 - Magazine Podroze Travel, Londres (Royaume-Uni)
Luca
Marziale
nous a ouvert les portes de son atelier. Consultez la vidéo de notre visite pour en savoir plus sur sa démarche.
À propos: 

La photographie contemporaine de l’artiste Luca Marziale apporte un nouveau regard sur le paysage naturel, une perspective différente dans laquelle la photographie figurative devient abstraction. 

Une nouvelle définition du paysage

Luca Marziale est un jeune photographe d’origine italo-canadienne. Né à Lugano (Suisse), en 1991, il vit et travaille actuellement à Londres. Diplômé d’un BFA (Bachelor of Fine Arts) de l’Ecole d’Arts Visuels de New York, sa carrière artistique a débuté avec la peinture, pratique qui a toujours influencé son travail photographique surtout en ce qui concerne la texture, les couleurs et la composition. L’artiste était fortement attiré par les paysages naturels américains, qui lui permettaient de retrouver une solitude, une tranquillité et un contact direct avec la nature en contraste avec la ‘jungle métropolitaine’ de New York. 

Dans son travail Luca Marziale questionne la conception même de paysage et l’idée que nous nous faisons du paysage classique. Souvent, le regard de l'artiste s'attarde sur de petits détails qu'il isole avec un objectif macro en zoom pour composer ce qu'il nomme des ‘micro-paysages'. Devant ces photographies, la perception et la perspective de l’observateur sont questionnées : le paysage est devenu abstrait, les points de référence ont disparu et le sujet de la photographie n’est pas immédiatement compréhensible.  

“Pas tous les paysages doivent être vastes et infinis, quelquefois un regard plus rapproché peut être immense de la même manière » 

A la découverte des microorganismes de la Terre 

Le projet dans le parc naturel de Yellowstone aux États-Unis (série "Studies") a inauguré le travail de Luca Marziale sur les micro-paysages. L’artiste a en effet développé ici un intérêt pour les bactéries thermophiles, des microorganismes anciens qui vivent à des températures extrêmement élevées et qui, selon certaines théories scientifiques, pourraient avoir joué un rôle très important dans l’évolution des êtres vivants sur la Terre. 

Les environnements créés par ces bactéries possèdent une beauté étonnante et captivante, presque surnaturelle ; ils fascinent l’artiste avec leurs formes, leurs couleurs et leurs textures. D’un autre côté, ces endroits sont souvent très hostiles à l’homme à cause de leurs conditions climatiques extrêmes. Pour certains voyages, l’accompagnement d’une équipe de personnes spécialisées était nécessaire au travail de l’artiste.  Véritable explorateur, Luca Marziale planifie attentivement ses voyages après une phase de recherche et d’étude de cet intéressant univers naturel. 

Une technique entre la tradition et la contemporanéité 

Luca Marziale privilégie la photographie argentique traditionnelle, dont il apprécie particulièrement le coté organique de l’impression ainsi que le processus créatif : par rapport à la photographie digitale et ses possibilités illimités, l’argentique demande à l’artiste une réflexion presque méditative qui précède le choix de chaque clic. Deuxièmement, le résultat final est appréciable seulement après la phase de développement des photos, ce qui permet à l’artiste de prendre de la distance par rapport à son travail et de le redécouvrir avec un nouveau regard.

Luca Marziale utilise un appareil photo Hasselblad avec un posemètre ainsi qu’une bague-allonge pour les micro-paysages. Les photos sont développées sur des positifs qui sont ensuite scannés en haute définition avec un scanner spécifique, afin d’obtenir des photographies digitales. Après une phase de post-production pendant laquelle l’artiste optimise les contrastes et élimine les éventuels grains de poussière, les photographies sont enfin imprimées avec un tirage à développement chromogène (C-type prints), qui permet un haut niveau de qualité de l’image sur les grands formats.

Grace à sa technique raffinée et à sa vision personnelle du paysage, Luca Marziale invite le spectateur à porter son regard sur des paysages inconnus et insolites, en créant un imaginaire photographique inspirant et diffèrent.

 

Remonter