L'architecture de Ramon Enrich

10 août 2021

Ramon Enrich est un peintre espagnol dont la production s'articule autour d'une mise en scène épurée mais puissante de l'espace, confrontant abstraction et figuration. À l'image des Minimalistes, dont il a appris et s’est inspiré, il recrée des espaces désertiques habités d'une atmosphère particulière. Construits autour de formes géométriques, les éléments architecturaux rompent un silence visuel, du fait dy caractère de monumentalité que Ramon Enrich donne à des volumes essentiels.

 

LUCCA-P, 2021

 

"J'ai choisi l'architecture comme motif principal de mon discours poétique" déclare t-il. Se définissant comme peintre d'architecture, il recherche la simplicité de la forme et, en réalisant des lignes très mystérieuses et sombres associées à des horizons très ouverts, donne une présence au vide qui devient un élément central de la composition.

Le vide est alors rationalisé par des éléments architecturaux pleins et brutaux créés à partir d'une gamme restreinte de formes. Donnant un peu de relief et d'ironie à une atmosphère presque métaphysique, escaliers, rampes, murs et végétation sont autant d'éléments familiers qui invitent le spectateur à déambuler et qui le conduisent dans un voyage davantage psychologique que physique.

"Je veux donner à voir quelque chose de caché en permettant connexions inexplicables. Je recherche des choses qui gardent leur mystère, qui sont comme des boîtes fermées dont personne ne sait ce qu'elles contiennent, mais que tout le monde peut imaginer."

 

                                                                                                                                                      

                                                                                                                   ACC, 2021                                                    DGW, 2021   

       

En débutant chaque composition à partir d’un quadrillage au-dessus duquel il place les différents volumes et les objets, Ramon Enrich synthétise l'architecture et l'espace, et travaille dans une conception théâtrale avec un réel sens de la mise en scène. Les lignes abruptes sont à la base d'un travail de perspective qui peut être double. La perspective des œuvres de Ramon Enrich peut être aérienne et permettre de saisir l'immensité de l'espace entourant les bâtiments, mais également frontale avec un horizon obstrué mais suggéré par certains éléments des compositions tels que des ouvertures et des portes.

Pourtant très élaboré, le processus de création de Ramon Enrich laisse place à l’intuition. Il confie être parfois guidé par la nécessaire manière dont les volumes remodèlent leur environnement spatial. Son intuition l'amène parfois à superposer les différentes compositions, suivant une dynamique menant au résultat final.

« Souvent, lorsque je superpose une peinture sur une autre que je n'aime pas, cela fonctionne bien, car j'ai l'impression que l'ancienne peinture me guide toujours et transmet un sentiment d'énergie à la nouvelle. »

 

BLUE 2, 2021

 

La technique de Ramon Enrich s’étend à une véritable recherche de la couleur reposant également sur la superposition et la confrontation des nuances. Qualifiés de « formes pures », l'essence de ses objets est déterminée par leur nature d’aplats de couleur qui contribue au processus de mise en scène.

Après avoir terminé ses études à l'école des Beaux-Arts de Barcelone dans les années 1980, Ramon Enrich a visité ses références dans le monde de la peinture. Il s’est mis en quête d’exemples d’organisations de vie d'artistes, en particulier auprès avec Donald Judd ou David Hockney dont les influences ne se manifestent pas seulement dans sa peinture, mais aussi dans sa capacité à être peintre et à exposer et exporter ses œuvres à l'international depuis plus de vingt-cinq ans.

Remonter